Comment éviter des augmentations accidentelles

MINCE, JE ME SUIS TROMPÉE !

 

Horreur ! J’ai dû me trompée car j’ai une maille en trop ! La forme de mon projet est un peu bizarre, elle n’est pas tout à fait droite ! Qu’est-il arrivé ? Parfois, quand on travaille à la hâte ou quand on est débutante, on peut se tromper facilement et faire une ou plusieurs maille(s) en trop sur notre projet sans nous en apercevoir. Il y a trois façons de se tromper en augmentant une maille sans faire exprès. Mais pas de panique ! Nous allons vous expliquer comment ne plus refaire les mêmes erreurs.

 

Premier cas :

La première maille de l’aiguille est souvent un peu trop lâche et même si vous tirez sur le fil pour la serrer, pas moyen d’y parvenir. Vous pensez peut-être qu’en passant le fil à l’arrière, la maille devrait déjà être plus serrée, mais pas du tout, car vous aurez deux mailles. Faites attention au début d’un rang et ne confondez pas les mailles. Les compter est toujours pratique et en plus de vous détendre, cela vous permettra de savoir si vous avez bien le nombre de mailles indiquées sur le patron.

 

 

Deuxième cas :

Vous pouvez également faire une augmentation sans faire exprès au milieu du rang. Si vous tricotez une maille endroit, le fil doit toujours rester à l’arrière de l’aiguille. Si par étourderie vous avez abandonné le projet quelques instants et en revenant vous passez le fil à l’avant sans vous rendre compte, vous êtes en train de créer une nouvelle maille. D’ailleurs il est très facile de l’identifier car vous aurez un petit trou. Sur les rangs suivants, vous aurez une maille supplémentaire et le projet ne correspondra plus au patron. Veillez à ce que le fil soit toujours correctement placé : si vous tricotez à l’endroit, le fil doit être à l’arrière et si vous tricotez à l’envers, le fils doit toujours être à l’avant du projet.

 

 

Troisième cas :

Il y a une troisième façon de se tromper très courante qui consiste à tricoter deux fois la même maille. Oui, oui, cela peut arriver ! Vous glissez la maille sur l’aiguille droite sans la passer complètement et vous tricotez le fil qui reste comme s’il s’agissait d’une maille. Et voilà, sans vous rendre compte vous venez de tricoter votre doublon ! Vous aurez alors un petit « v » qui est en réalité une augmentation et votre projet n’aura plus le nombre de mailles correspondant au patron.

 

 

Mais pas de panique ! Cela peut arriver à tout le monde ! J’espère que ces trois astuces vous seront utiles.

Vous aimerez aussi ...

Nos partenaire